Importance des soins sur cheveux afro

Ce mois-ci, les Kitoko Doll ont décidé de vous présenter à tour à tour une femme inspirante.

Aujourd’hui, c’est au tour de Monzélé avec ses petites couettes de vous présenter la chanteuse Ina Modja.

Son parcours

Née à Bamako au Mali, Ina Modja encouragée par ses parents, commence à chanter dans une chorale à l’âge de 6 ans. Grâce au musicien Salif Keïta elle intègre à 15 ans le Rail Band : un orchestre malien qui mélange rythme moderne et traditionnel.

En 2011, son titre French Cancan l’amène sur le devant de la scène francophone. Elle prépare par la suite plusieurs singles, puis un album au rythme entrainant et coloré en langue française. A l’occasion de son troisième album, Ina Modja chante sur ses origines en bambara, langue africaine  (Si tu n’as pas lu notre article : En Afrique on parle africain ? C’est par ici !).

Parallèlement à sa carrière musicale Ina Modja s’engage et milite contre l’excision. Cette blessure faite aux parties génitales des petites filles, Ina l’a subie à 4 ans sans l’accord de ses parents. Si vous voulez en savoir plus, et pour trouver les mots afin d’en parler avec vos enfants/adolescents, nous vous invitons à aller voir cet article : L’excision expliquée aux ados.

Pourquoi elle nous inspire ?

De sa voix douce, Ina Modja s’engage. Métissage de culture et d’expérience, sa musique nous emporte.  Ses engagements contre les violences faites aux femmes sont portés dans sa musique ainsi que dans d’autres projets qu’elle mène en parallèle.

En conclusion, les Kitoko Doll vous partagent cette courte vidéo, pleine de douceur et de conviction :

Auteur : Audrey Mafouta-Bantsimba

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *