Importance des soins sur cheveux afro
Notre ribambelle de belles poupées noires et métisses, aux cheveux crépus et bouclés, aux robes en wax ou en tulle… vous présente aujourd’hui un conte sur la tolérance. Cette jolie histoire est l’une de celles que nous avons reçues suite à une invitation sur Instagram kitokodoll où nous proposions de créer une aventure pour  Bontle notre poupée noire et Zuri notre poupée albinos. Merci beuacoup à Corinne notre conteuse du jour.

A présent, asseyez-vous pour découvrir …

Le roi, la reine et leur fille Bontlé se promenaient dans la brousse par un bel après midi d’été.  Il faisait  si chaud qu’ils décidèrent  de se mettre à l’abri du gros baobab sacré.

« Papa, maman entendez-vous ce bruit?

– Oui, il me semble entendre des pleurs » dit la reine 

Tous se levèrent, contournèrent l’arbre et surprirent une petite fille recroquevillée sur  elle même, son visage dissimulé dans ses bras.

« Que se passe t-il ? demanda le roi, pourquoi pleures tu ainsi ? Es-tu blessée? Es-tu perdue? »

Secouée par ses sanglots, la petite leva son regard empli de larmes.

« Personne ne veut jouer avec moi. Tout le monde dit que je porte malheur. Je suis  plus claire, Papa, maman, mes frères, mes soeurs , tous les gens du village ont tous une peau couleur ébène et pas moi. Les enfants me traitent de vieille car mes cheveux sont blancs. Mes parents ont tellement honte qu’ils m’ont abandonnée.

– Regarde moi dit la reine tout en s’agenouillant près de l’enfant. Si tu n’es pas comme les autres, c’est que tu portes en toi une singularité, tu es albinos. Dans le monde entier, il existe des personnes telles que toi. La seule différence est que ta peau et tes cheveux ne peuvent pas se colorer comme les autres.

– Mais comment peut-on abandonner une si jolie petite fille ? dit-elle en lui caressant les cheveux, ils sont tellement soyeux, et ta peau est si douce.»

La princesse s’approcha à son tour 

«Accepterais-tu d’être mon amie ? Je m’ennuie seule dans mon grand palais car personne ne veut jouer avec moi. 

– Dis moi, quel est ton prénom, demanda le roi.

– Je m’appelle Zuri.

– Ah, reprit la reine, vous vous nommez toutes deux Beauté, quelle coïncidence!!!… 

Beauté se dit Zuri en dialecte swahili et Bontlé en dialecte sotho. Puisque tu es seule, voudrais-tu vivre au palais avec nous ? »

Depuis ce jour, au palais gambadent deux princesses rieuses et heureuses qui font le bonheur du royaume .

Désormais c’est à vous de continuer cette histoire avec vos enfants et nos Kitoko Doll …

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *